?

Log in

eleithel [userpic]

Kick in the head

le 26 août 2012 (19:43)
calm

état d'esprit: calm
son: Red hot Chili peppers

Je vous ai parlé il y a quelques temps (à propos de "Larmes de Crocodile") du fait que je m'amuse en ce moment à écrire chaque mois un petit texte sur un thème imposé tiré au sort. Je prends un peu de retard à les poster, car j'ai envie de les illustrer, et ça me prend plus de temps que prévu. Celui-ci était sur le thème "kick in the head". J'avoue au début que ça ne m'inspirait pas du tout. Puis je suis partie sur le registre des super héros, et ça m'a bien amusée.




Kick in the head

Plongé dans une obscurité trouée d'éclairs douloureux, Jeff remonta lentement à la surface de la conscience. Avec l'impression désagréable que quelqu'un lui avait démonté la tête pour s'en servir comme ballon de basketball. Il poussa un grognement et ouvrit les yeux, laissant sa vision s'accommoder. Une silhouette entièrement vêtue de noir le dominait. Ah oui, elle. Shadow. Nouvelle super héroïne en ville, elle agissait depuis quelques mois à peine, mystérieuse comme il se doit. Et diablement séduisante, à son humble avis en tout cas. Alors qu'il la suivait elle s'était retournée et, vive comme une panthère, l'avait assommé proprement d'un coup de pied dans la nuque.

« _ Pour qui travaillez-vous ? » demanda la jeune femme d'un ton sévère.

Il soupira, essaya de trouver une position plus confortable et s'aperçut que ses mouvements étaient entravés. Un coup d'œil lui indiqua qu'il était assis sur le sol, ligoté avec un fin filin noir. Probablement à un lampadaire, s'il en croyait la forme cylindrique qu'il sentait dans son dos. Ils se trouvaient dans une sorte d'impasse déserte, mais les bruits assourdis de circulation lui indiquaient qu'ils n'étaient pas loin d'un des grands boulevards de la ville.

« _ Pour qui travaillez-vous ? » s'impatienta-t-elle.

Un sourire penaud étira les lèvres minces du prisonnier. « _ Je ne comprends pas ? »

Ses lèvres à elle, pleines et bien dessinées, se tordirent en une moue agacée.

« _ Vous me suiviez. Pour qui ? Le gouvernement ? » Elle hésita. « Non...Les italiens peut-être ? Pas les chinois... »

Il voulut faire non de la tête, mais s'interrompit bien vite, la douleur explosant en flashes derrière ses orbites.

« _ Je... Non, vous ne comprenez pas... » Il eu un drôle de petit rire hoquetant. « Je vous ai vue tout à l'heure, sauver cette famille de l'incendie. Je ne savais pas que vous pouviez voler. »

Elle leva les yeux au ciel en soupirant.

« _Sauté. J'ai sauté ! Je ne vole pas. »

Il hocha la tête d'un air appréciateur, lentement, pour ne pas réveiller à nouveau la migraine.

« _ Sauté... jusqu'au 4e étage ! C'est un talent que vous avez de naissance, ou bien...? »

« _ JE VOUS AI DEMANDE POURQUOI VOUS ME SUIVIEZ !!! » Elle laissa échapper une expiration hachée pour reprendre son calme, et s'accroupit pour se mettre à sa hauteur. A travers les fentes du masque qu'elle portait pour protéger son identité, il voyait ses sourcils se froncer sur ses jolis yeux noirs. Elle se pencha vers lui, menaçante.

« _ J'étais en train de vous le dire... Je vous ai vue à cet incendie... Je voulais juste... faire votre connaissance. »

« _ Vous vous croyez drôle ?! » siffla-t-elle. Elle avait levé la main pour le gifler mais interrompit son geste au dernier moment.

« _ C'est la vérité, je vous jure !!! »
Sa voix avait grimpé dans les aigus dans son affolement. Elle évalua avec dédain la carcasse maigre du bougre, qui s'était recroquevillé sur lui-même. Il était presque crédible tant il était pathétique.

« _ C'est vrai... » ajouta-t-il d'une voix tremblante. « Je voulais juste vous inviter à boire un café ou quelque chose... rien de plus... ».

Elle hésita. Il disait peut-être vrai. Elle ne pouvait pas brutaliser un honnête citoyen, même s'il se comportait en idiot. L'autre continuait son plaidoyer.

« _ Je suis fan ! Je vous suis dans les journaux depuis vos débuts ! Depuis la prise d'otages à la Citybank ! Je me suis dit que c'était l'occasion de ma vie ! »

Comme elle ne disait toujours rien, il s'enhardit :

« Qu'est ce que... qu'est ce qui vous a donné envie de faire ce que vous faites ? »

Elle lâcha un nouveau soupir. Elle n'avait aucune preuve contre lui, la seule chose qu'elle pouvait faire était le libérer et aviser. Il n'avait pas l'air bien inquiétant, mais elle avait appris à se méfier.

« Écoutez, ça suffit. Je vais vous détacher. Mais si je vous reprends une seule fois à m'espionner, je ne vous laisserai pas vous en tirer si facilement. »

Elle bondit sur le mur qui lui faisait face. Il eut la satisfaction d'entendre une petite détonation au niveau de ses chaussures. De l'air comprimé. Sans doute un mécanisme caché au niveau des semelles. Ce n'était pas de naissance, finalement. Il eu le temps de détailler une dernière fois son corps mince et athlétique, lorsqu'elle lança une dague effilée qui trancha le filin et le libéra. Il poussa un soupir de soulagement, tandis que l'ombre plongeait souplement derrière le mur.

Il se releva lentement, étirant ses membres douloureux, un sourire satisfait éclairant son visage anguleux. Tout ne s'était pas passé comme il l'avait prévu, mais il l'avait eue, son interview avec Shadow. Les quelques informations qu'il avait pu récolter suffiraient déjà pour un scoop qui ravirait son rédacteur en chef. Après tout il était le premier journaliste à pouvoir parler à la nouvelle super héroïne, et même à l'approcher d'aussi près.



Comments

Posted by: hiril_ithilia (hiril_ithilia)
Posted at: le 26 août 2012 21:04 (UTC)
lavi hey

Il est bien sympa ce petit texte, et l'illustration accompagne bien le sujet !

C'est chouette comme exercice ce que tu fais ! \o/

Posted by: eleithel (eleithel)
Posted at: le 27 août 2012 18:24 (UTC)
<3

merci ! :)
Oui, c'est sympa comme exercice, ça m'a permis de bien m'y remettre et de tenir un rythme régulier ! Mais c'est un peu contraingnant comme rythme, surtout que je n'avais pas prévu que je voudrais illustrer les textes ! XD Du coup j'ai du mal à trouver du temps pour bosser sur d'autres projets... Je vais essayer de tenir le rythme jusque septembre inclus, après je vais sûrement assouplir les règles ! :)

2 Lire les commentaires